Bibles

La Réforme a voulu donner à tous un accès direct à la Parole de Dieu recueillie dans la Bible. Tous les Réformateurs se sont attachés à la traduire en langue vulgaire.

Après l’Édit de Fontainebleau (1685), l’exercice de la religion réformée étant interdit, les protestants persistent à lire la Bible dans la clandestinité. D’où la création de bibles minuscules que les femmes peuvent dissimuler dans leur chignon.

Bible d'Olivétan en français, Edition de 1535 par Pierre de Wingle à Neuchâtel
Bible d’Olivétan en français, Edition de 1535 par Pierre de Wingle à Neuchâtel © Fonds Société Biblique / Marc Gantier
Bible de Gutenberg à 36 lignes
Bible de Gutenberg à 36 lignes © Société Biblique
Nouveau testament latin-grec, Érasme, 1516
Nouveau testament latin-grec, Érasme, 1516
Bible de Lefèvre d'Étaples, Anvers, Édition de 1534 par Martin Lempereur
Bible de Lefèvre d'Étaples, Anvers, Édition de 1534 par Martin Lempereur © Musée Calvin de Noyon
Bible de Lefèvre d'Étaples, Anvers, Edition de 1534 par Martin Lempereur
Bible de Lefèvre d’Étaples, Anvers, Edition de 1534 par Martin Lempereur © Fonds Société Biblique / Marc Gantier
Bible de Lefèvre d'Étaples, Anvers, Edition de 1534 par Martin Lempereur
Bible de Lefèvre d'Étaples, Anvers, Edition de 1534 par Martin Lempereur © Musée Calvin de Noyon
Bible de Luther, Wittenberg, 1561
Bible de Luther, Wittenberg, 1561 © Fonds Société Biblique / Marc Gantier
Reliure du Nouveau Testament de Luther
Reliure du Nouveau Testament de Luther © Musée Calvin de Noyon
Bible d'Olivétan publiée à Neuchâtel par Pierre de Wingle, 1535
Bible d'Olivétan publiée à Neuchâtel par Pierre de Wingle, 1535 © S.H.P.F.
Bible de Genève, par François Perrin,1563
Bible de Genève, par François Perrin,1563 © Fonds Société Biblique / Marc Gantier
Bible à l'épée, éd. révisée de la Bible d'Olivetan, éd. à Genève par Jean Girard, 1540
Bible à l'épée, éd. révisée de la Bible d'Olivetan, éd. à Genève par Jean Girard, 1540 © Société Biblique
Bible traduite par Sébastien Castellion, Bâle, pour Jehan Hervage, 1555
Bible traduite par Sébastien Castellion, Bâle, pour Jehan Hervage, 1555 © Genève, Institut de la Réformation
Bible dite de chignon (XVIIIe siècle)
Bible dite de chignon (XVIIIe siècle) © Fonds Société Biblique / Marc Gantier
Bibles dites de chignon (XVIIIe siècle)
Bibles dites de chignon (XVIIIe siècle) © Musée du Désert
Bible version synodale, XIXe siècle, Société biblique de France
Bible version synodale, XIXe siècle, Société biblique de France © Collection privée
Bible en pierre
Bible en pierre © Société de l'Histoire du protestantisme en Normandie
Bible de pierre et croix de l'ancien temple de Rouen (76) détruit en 1914
Bible de pierre et croix de l'ancien temple de Rouen (76) détruit en 1914 © S.H.P.F.

Avancement dans le parcours

Notices associées

  • La révolution de l'imprimerie (au milieu du XVe siècle)

    La mise au point de l’imprimerie typographique a un impact considérable sur la diffusion des idées : c’est elle qui rend possible la diffusion rapide de la Réforme.
  • La religion du Désert (1715-1787)

    À la suite de la Révocation de l’édit de Nantes, les protestants de France se sont exilés ou ont abjuré. Mais parmi ceux qui ont abjuré, une partie continue à...
  • Méreaux

    Le méreau est une sorte de « bon-pour », un signe de reconnaissance ou encore un laissez-passer.
  • Psautiers

    Les Réformateurs prônent le chant comme expression de la foi nouvelle ; les psaumes de la Bible sont traduits en français et mis en musique. Ils sont édités dans des...
  • Plats et coupes de communion

    Ils servent à distribuer le pain et le vin aux fidèles, en mémoire de la Cène instituée par le Christ avant sa mort. Les plats et coupes de communion sont...
  • Objets de la clandestinité

    Ne pouvant plus pratiquer leur religion que dans le plus grand des secrets, les protestants réformés restés en France doivent cacher tout objet trahissant leur pratique cultuelle.

Parcours associés