L’église Saint-Pierre-le-Vieux

Le site de Saint-Pierre-le-Vieux est marqué par la présence chrétienne dès le IVe siècle. Il est actuellement occupé par deux églises, l’une luthérienne, l’autre catholique.

  • Saint-Pierre-le-Vieux
    Eglise Saint-Pierre-le-Vieux © Archives/Ville de Strasbourg

Le premier évêque de Strasbourg, saint Amand (Amandus), y aurait célébré. Les chanoines de Rhinau, chassés par les crues du Rhin, s’y installent au XIVe siècle.

L’église devient protestante dans la première moitié du XVIe siècle. En 1682, le chœur est affecté aux catholiques et un mur coupe l’église en deux : les protestants célèbrent alors le culte dans la nef. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, l’évolution démographique impose la construction d’un nouveau lieu de culte pour les catholiques.

Ce lieu de culte est édifié à partir de 1867 à la perpendiculaire de l’ancien chœur par l’architecte Jean-Geoffroy Conrath. En octobre 2012, pour symboliser le dialogue œcuménique, il est décidé d’ouvrir la porte séparant les deux églises.

 

Notices associées

  • Le simultaneum

    Le simultaneum résulte de l’histoire alsacienne. Il s’agit d’un édifice cultuel utilisé simultanément par les deux confessions catholique et protestante.

Parcours associés

  • Promenade dans le Strasbourg protestant

    Une promenade agrémentée de photos, textes et cartes pour mieux guider votre parcours. Un parcours réalisé en collaboration avec Strasbourg eurométropole et l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine....