Rue Harouys

Harouys était maire de Nantes en 1572. Lors de la Saint-Barthélemy (24 août), le conseil municipal refusa d’obéir aux ordres des Guise et de massacrer les protestants comme à Paris, en passant par le fil de l’épée ceux qui confessaient « la Religion Prétendue Réformée ».

  • La rue Harouys
    La rue Harouys © Wikimedia Creative Commons

Nantes est donc une des très rares villes où il n’y eut pas de Saint-Barthélemy.

Harouys, d’origine espagnole, était un commerçant du port et n’avait aucun intérêt à faire disparaître ceux avec lesquels il commerçait…

Notices associées

  • La Saint-Barthélemy (24 août 1572)

    Après une tentative de réconciliation religieuse, Charles IX, poussé par les Guise, autorise l’assassinat des chefs protestants ; la situation dégénère en un massacre général.

Parcours associés

  • Promenade dans le Nantes protestant

    Une promenade dans la ville de Nantes, agrémentée de photos, textes et cartes pour mieux guider votre parcours. Un parcours réalisé par le Musée protestant grâce à l’association CEPP-LA (Culture...