Maison Jean Guiton (3 rue des Merciers)

  • La Rochelle, maison de Jean Guiton
    La Rochelle, maison de Jean Guiton © Musée Rochelais d'Histoire Protestante
  • Statue de Jean Guiton à La Rochelle (1585-1654)
    Statue de Jean Guiton à La Rochelle (1585-1654) © Wikimedia Creative Commons
  • Siège de la Rochelle (août 1627-octobre 1628)
    Siège de la Rochelle (août 1627-octobre 1628) © Musée Virtuel du Protestantisme

Cette maison dont la façade a été refaite au XVIIIe siècle est celle de Jean Guiton, maire de La Rochelle pendant le Grand siège de 1627-1628.

Jean Guiton appartient à une ancienne famille rochelaise dont plusieurs membres ont joué un rôle important comme son grand-père, Jacques, maire en 1575, après s’être distingué pendant le siège de 1573, et son père, sieur de L’Houmeau, maire en 1587.

Jean Guiton, sieur de Repose-Pucelle (1584-1654), est nommé en 1621 amiral de la flotte rochelaise quand reprennent les troubles politiques et religieux. Après avoir lutté contre le duc de Guise en 1622 avec le plus grand courage, il subit trois ans plus tard une très grave défaite.

Il est néanmoins élu maire le 30 avril 1628, en plein siège, succédant à Jean Godefroy et obtenant 75 voix sur 82 votants. Il met dès lors toute son énergie défendre la ville contre Louis XIII, mais la famine, qui décime les habitants, l’oblige à capituler à la fin d’octobre 1628. Suspendu de ses fonctions et exilé pendant six mois, il accepte en 1636 le commandement d’un navire dans la flotte royale et prend part au siège de Fontarabie en 1638. Une dizaine d’années plus tard, il se retire sur ses terres de Repose-Pucelle, près de La Jarrie. Il y meurt en 1654, fidèle sujet du roi, mais sans avoir rien renié de sa foi protestante.

 

Notices associées

  • Les dernières guerres de religion (1621-1629)

    Sous Louis XIII, à la suite de l’affaire du Béarn, les protestants se révoltent contre le roi. Après leur défaite, ils perdent leurs assemblées politiques et leurs places de sûreté :...
  • Temples de La Rochelle (Charente-Maritime)

    Haut-lieu du protestantisme dès 1530-1540, les protestants utilisent d’abord pour leur culte des églises catholiques, parfois en simultaneum, comme souvent au début de l’installation de la religion réformée.
  • Henri de Rohan (1574-1638)

    Ce breton protestant jouissant de la protection d’Henri IV deviendra en 1610 le chef des réformés. Les guerres qu’il mènera dans le midi languedocien contre les armées royales et sa...
  • Place de l'Hôtel de ville

Parcours associés

  • Promenade dans La Rochelle protestante

    Dès 1546, La Rochelle est une des grandes villes du royaume gagnées à la Réforme. Puissance économique et maritime depuis le XIIe siècle, La Rochelle commerce alors avec tous les...