Frédéric le Sage (1463-1525)

Le duc, prince électeur de Saxe, Frédéric le Sage, a toujours protégé Luther contre les condamnations du pape et les attaques de l’empereur Charles Quint.

Le protecteur de Luther

  • Luther à la Wartburg
    Luther à la Wartburg © S.H.P.F.

Frédéric III, dit le Sage, fils d’Ernest de Saxe et d’Élisabeth de Bavière, est né à Torgau en 1463. Il devient duc de Saxe et prince électeur du Saint-Empire romain germanique à la mort de son père en 1486.

Il fonde en 1502 l’université de Wittenberg où Luther et Melanchton ont étudié puis enseigné la théologie.

Frédéric le Sage joue un rôle important lors de l’élection de l’empereur après la mort de Maximilien 1er en 1519 : il avait été lui-même pressenti par le pape pour monter sur le trône impérial. Mais, pour éviter un possible succès de François 1er, il se rallie à la candidature de Charles d’Espagne, le futur Charles Quint. Frédéric le Sage avait obtenu du futur empereur qu’il élargisse les responsabilités des princes au sein de leurs propres juridictions comme de l’empire.

Frédéric le Sage soutient Luther contre le pape et l’empereur. Après la diète de Worms, devant laquelle Luther avait comparu en 1521, il le fait enlever pour le mettre en sécurité dans son château de la Wartburg.

Frédéric le Sage est le premier prince de l’empire à devenir protestant. Il meurt en 1525.

Notices associées

  • Charles Quint (1500-1558)

    Charles Quint, héritier d’un immense empire, se voulait le défenseur de la chrétienté mais il ne peut s’opposer à l’essor de la Réforme dans l’empire germanique. Il doit aussi faire...
  • Martin Luther (1483-1546)

    Martin Luther fonde sa théologie sur la Bible et non sur les dogmes. En se référant à l’épître de Paul aux Romains, il affirme que le salut provient de la...
  • Martin Luther dans la vie publique

    L’enseignement de Luther, ses écrits, ses prédications ont immédiatement un grand rayonnement. Après l’affichage des 95 thèses, puis la condamnation du théologien par le pape, beaucoup de ses compatriotes –...
  • Martin Luther et la Réforme luthérienne

    Martin Luther, moine augustin allemand, conteste le dogme du salut par les œuvres. Condamné par le pape Léon X, il est à l’origine du vaste mouvement de réforme religieuse du...
  • Martin Luther et Érasme

    Les relations entre Luther et Érasme sont riches mais tumultueuses. Le théologien et l’humaniste ont des positions très proches lorsqu’ils traduisent la Bible. En revanche ils ont des points de vue...
  • Martin Luther et la musique

    Martin Luther (1483-1548) est non seulement un théologien et un réformateur, mais il est aussi un musicien et un compositeur. Dans la réforme de la liturgie, il donne au chant...
  • Martin Luther, traducteur de la Bible

    Dès 1517, Martin Luther entreprend la traduction des psaumes en langue allemande. C’est en 1521, alors qu’il est enfermé à la Wartburg, qu’il commence la traduction du Nouveau Testament. Cette...
  • Martin Luther, son œuvre écrite

    Martin Luther est l’auteur d’une œuvre écrite considérable. Tout au long de sa vie, Luther a publié des écrits théologiques. Ses engagements l’ont aussi conduit à rédiger des écrits politiques...
  • Martin Luther, sa théologie

    Luther a fondé sa théologie sur la Bible et particulièrement sur l’épître de Paul aux Romains pour ce qui concerne le salut par la grâce de Dieu et non par...

Parcours associés

  • Il y a 500 ans… Luther affichait 95 thèses !

    Selon la tradition, en 1517, Martin Luther affiche 95 thèses sur les portes de la chapelle du château de Wittenberg. Il ouvre ainsi une controverse théologique sur le bien-fondé du commerce des « indulgences »,...