Artistes protestants – arts décoratifs

Dans le domaine des arts décoratifs, on doit signaler au XVIème siècle le céramiste Bernard Palissy (1510-1590) dont l’art n’a pas de connotation religieuse, à la différence des émailleurs de Limoges, dont la plupart sont protestants, en particulier Colin Noylier (1514-1588) et son contemporain Pierre Reymond (dates inconnues).

Au XVIIème siècle, brille André-Charles Boulle (1642-1732), d’origine allemande, sculpteur, ciseleur, doreur, peintre et dessinateur mais surtout le principal ébéniste de son siècle : il est le premier à appliquer du bronze doré sur l’ébénisterie.

Au XVIIIème siècle, l’ambassade de Suède puis celle du Danemark accueillent de nombreux artisans luthériens. De son côté, Christophe-Philippe Oberkampf (1738-1815) crée une manufacture de toiles imprimées qui atteint une renommée internationale.

Au XIXème siècle, les Haviland donnent une renommée mondiale à la porcelaine de Limoges.

Commencer le parcours