Temple de Passy-Annonciation

En 1858, le pasteur Eugène Casalis, célèbre missionnaire au Lesotho et, à l’époque, directeur de la Société des Missions de Paris, avait pris l’initiative de constituer une petite communauté protestante dans le village de Passy, à cette époque encore aux portes de Paris à l’ouest.

  • Temple de Passy-Annonciation
    Temple de Passy-Annonciation © Fondation Bersier (Thibault Godin 2016)
  • Temple de Passy-Annonciation
    Temple de Passy-Annonciation © Fondation Bersier (Thibault Godin 2016)

Le premier bâtiment paroissial a été une chapelle anglicane, démontable en bois, récupérée de l’Exposition universelle de 1867. C’est le pasteur Edmond Stapfer qui a présidé à la construction du bâtiment actuel, érigé, sur un terrain donné par la famille Delessert, par l’architecte Edouard Aubert. Celui-ci avait conçu un édifice de style néo-roman, réalisé en pierres meulières. Un large escalier, entouré de colonnes et surmonté d’un fronton en mosaïque mène à la nef.

Le temple est dédicacé en 1891 par le pasteur Louis Vernes, alors pasteur au temple des Batignolles et président du Consistoire de Paris.

En 1934, le bâtiment est agrandi d’une abside et d’un déambulatoire. En 1959 des vitraux sont commandés à Maurice Max-Ingrand.

En 1973, grâce à un don généreux, le temple est doté d’un nouvel orgue construit par Kurt Schwenkedel.

Un pasteur congrégationaliste, refusant notamment le rattachement de la paroisse à la Fédération protestante de France, ayant succédé au pasteur Stapfer en 1908, la paroisse connaît des moments difficiles. En 1918, l’association cultuelle demande au pasteur Marc Boegner, né en 1881 et mort en 1970, de venir rétablir la paix. Celui-ci a exercé jusqu’en 1954 un long et précieux ministère, tout en assumant les responsabilités de président du Conseil national de l’Église réformée de France constituée grâce à lui en 1938, de président de la Fédération protestante de France et de coprésident au Conseil œcuménique des Églises.

En 1934, le pasteur Pierre Maury, né en 1890, mort en 1956, est venu rejoindre le pasteur Boegner. Ce théologien qui a introduit la pensée de Karl Barth en France a eu un grand rayonnement dans la paroisse, tout en assumant, lui aussi, d’importantes responsabilités à l’extérieur de la paroisse : à l’Eglise réformée de France, à la faculté de théologie de Paris, et au Conseil œcuménique des Eglises.

D’autres pasteurs, André de Robert, Charles Bonzon, Pierre Gagnier, Pierre Courthial, Daniel Atger, entre autres, ont largement contribué au rayonnement de la paroisse qui, depuis, bénéficie de deux pasteurs titulaires.

La paroisse a rejoint l’Église protestante unie de France.

Temple de Passy-Annonciation

19 Rue Cortambert, 75116 Paris, France

Itinéraire vers ce lieu

Avancement dans le parcours

Notices associées

  • Marc Boegner (1881-1970)

    Pasteur au charisme exceptionnel, Marc Boegner est une des grandes figures du protestantisme français contemporain. Fédérateur de ses diverses sensibilités, il y assume très tôt des charges importantes. Pendant la...
  • Sociétés des missions

    Les œuvres missionnaires engagées par les protestants français au XIXe siècle se répartissent en deux grandes catégories : celles qui vont en direction des « peuples non chrétiens » et comme telles s’associent...
  • Pierre Maury (1890-1956)

    Le pasteur Pierre Maury a été une des personnalités marquantes du protestantisme français dans la première moitié du XXe siècle. Homme chaleureux au sein de la « Fédé », ami et traducteur...
  • Karl Barth (1886-1968)

    Le théologien Karl Barth (1886-1968) est l’une des grandes figures du protestantisme au XXe siècle. Son œuvre a bouleversé bien des certitudes. Elle a eu une influence considérable sur plusieurs...

Parcours associés

  • Promenade dans le Paris protestant

    A la découverte de 19 lieux symboliques du protestantisme au cœur de Paris. Il suffit de cliquer sur la carte ! Une promenade agrémentée de photos, textes et extraits sonores...