Nuit des Musées 2022

Ce samedi 14 mai a lieu la Nuit des musées. Les musées protestants aux quatre coins de l’Hexagone proposent diverses activités et ouvertures nocturnes dans ce cadre.

Ce samedi 14 mai a lieu la Nuit des musées. Les musées protestants aux quatre coins de l’Hexagone proposent diverses activités et ouvertures nocturnes dans ce cadre.

Vous n’avez rien de prévu ce week-end ? Cela tombe bien car les musées protestants invitent à diverses manifestations ce samedi 14 mai dans le cadre de la 18e Nuit européenne des musées. Tour d’horizon.

À La Rochelle, le musée rochelais d’histoire protestante, situé dans le temple dans le centre-ville, sera ouvert entre 20h et 23h, gratuitement. Vous pourrez ainsi découvrir l’histoire des corsaires huguenots pendant les guerres de religion.

Le musée du protestantisme dauphinois organise deux conférences dans le cadre de la Nuit des Musées. Vendredi 13 mai, à 20h, au musée (25 rue de l’ancien temple, Poët-Laval) une conférence présentée par Roland Cantin abordera l’Affaire Charles du Puy-Montbrun, capitaine huguenot et chef des protestants du Dauphiné avant le Duc de Lesdiguières.

Samedi 14 mai à 17h une conférence sur le protestantisme dans la Vallée du Roubion avec Jean-Paul Issartel, à la salle des fêtes du Poët-Laval-Gougne (libre participation au frais).

À Ferrières, dans le Tarn, le musée du protestantisme De la Réforme à la laïcité propose un buffet “Comme à la cantine”, salle Pierre Davy à partir de 19h (sur inscription avant le 9 mai – Prix : 18€ /pers), un concert poétique d’Elodie Loustau autour de berceuses du monde et autres chants profanes et sacrés à 21h (gratuit) et une visite nocturne du musée entre 21h et minuit (gratuit).

Enfin, le Musée Jeanne d’Albret à Pau (Pyrénées-Atlantiques) accueille à 18h la chorégraphie « Danse l’Europe » d’Angelin Preljocaj réalisée par les élèves de 6e du collège Gaston Fébus de Pau. Puis le musée invite à le public à jouer autour des figures et faits historiques protestants du Béarn et de la Renaissance.

Un article originalement publié sur reforme.net