Home
Media library Media library Advanced search Advanced search
Help Help Shop of the Museum
THEMES Glossary Exhibitions - Discovery Show room
Information Information
FR DE
Accessibility
WORKS Favourites list Favourites list Site map Site map
Diary
Media library
Glossary
Favourites list
Advanced search
Exhibitions - Discovery
Site map
Help
Information
Home | Themes | Le protestantisme en régions - Lieux de mémoire | Lieux de mémoire en Languedoc-Roussillon | Vaunage et Vistenque
Vaunage et Vistenque
Further information Add to the favourites list Print this page Send this page   Previous 6 / 8 Next
 

C'est dans ce triangle compris entre Nîmes, Sommières et Lunel que la mémoire protestante atteint son sommet. Dans l'ensemble de la Vaunage et de la Vistenque, les trois quarts des bourgs et des villages sont pourvus de pasteurs et de lieux de culte dès 1580.


Sommières est une place de sûreté huguenote

Après la paix d'Alès (1629) le château sert de prison et d'étape aux galériens en route vers Montpellier et Marseille.

En octobre 1685, après les exactions des dragons du roi, la région abjure sans résistance.

Go to top La guerre des camisards

En 1693 se manifeste un retour à la foi. Le prophétisme apparaît en 1700 en Vaunage comme dans les Cévennes et la région s'implique aussi dans la guerre des Camisards (1702-1704).

Le 13 août 1702 le baron de Saint-Cosme (catholique) est assassiné par le chef camisard Maurel dit Catinat entre Uchaud et Boissières.

En 1703, les Camisards massacrent des catholiques à Saturargues et Saint-Sériès. Le 13 novembre Cavalier défie les troupes royales à Nages. Mais le maréchal de Montrevel prend une éclatante revanche sur Cavalier le 16 avril 1704.

Le 12 mai 1704 au Pont-d'Avesnes, des pourparlers d'armistice débutent entre le général de La Lande et Cavalier, prélude à la rencontre Villars-Cavalier, à Nîmes le 16 mai.

Le 27 mai 1704, l'armistice est signé à Calvisson (plaque commémorative à la mairie).

Des assemblées du Désert se déroulent pendant tout le XVIIIe siècle.

En 1713, à Milhaud, une assemblée est surprise : 17 assistants seront condamnés aux galères.

Bibliography
Books
DUBIEF, Henri et POUJOL, Jacques, La France protestante, Histoire et Lieux de mémoire, Max Chaleil éditeur, Montpellier, 1992, rééd. 2006, 450 pages
LAURENT, René, Promenade à travers les temples de France, Les Presses du Languedoc, Millau, 1996, 520 pages
REYMOND, Bernard, L'architecture religieuse des protestants, Labor et Fides, Genève, 1996
Further information Further information Add to the favourites listAdd to the favourites list Print this page Print this page Send this page Send this page   Previous 6 / 8 Next
 © Virtual Museum of French Protestantism